top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurAurélia Monfort

Dialogue avec mon Coeur - 1


Moi : Comment rejoindre les réalités ?


Mon Cœur : Elles n'ont jamais été séparées. Tes yeux voient la matière comme de l'ombre parce qu'ils projettent ce que ta tête raconte en boucle pour se rassurer de garder le pouvoir.

Quand tu me poses des questions, tes yeux ne voient plus que des réponses, des signes d'une autre réalité qui se manifeste dans la forme.

Continue de poser des questions et d'écouter ce que tu vois, non ce que tu penses.


La pensée n'est pas un sens. Elle est créatrice mais elle n'est pas l'expérience donc elle ne peut être Réalité. Jouer avec les vagues, c'est créer par la pensée, par l'intention verbalisée, qui donne une orientation à la Force de Vie, à l'Amour. Puis expérimenter et intégrer pour transmuter avant de passer à la création suivante.


Si la pensée continue sans cesse d'exprimer dans toutes les directions sans jamais écouter l'expérience alors c'est le chaos sans fin, la boucle infernale.

Le cycle expression-expérimentation-intégration-transmutation peut être très rapide dans la ligne de temps. Mais le cycle doit suivre les étapes, sinon il y a encombrement, c'est ce qui crée la densité, l'ombre et l'éloignement du Coeur, du centre de la création.

Le bazar sur Terre aujourd'hui vient de tout ce qui n'a pas fini son cycle et qui est comme en file d'attente pour être traité. C'est ce que tu nommes « mémoires énergétiques ».

Donc la première étape est d'accepter de vivre l'expérience. Ça passe par les sens, par les cellules, par l'écoute de ce que l'expérience crée dans le corps, qui n'est ni positif ni négatif au sens moral. Qui est une expérience créée par notre pensée, ici ou au delà du temps et des dimensions.

Pour vivre l'expérience, il faut le silence de la pensée, sinon ça se sédimente.

Puis vient l'intégration. Je pourrais comparer ça à la structure d'un mur ou d'un système en toile : l'expérience fait bouger toute la structure. L'intégration, c'est la façon dont le système s'ajuste et se modifie jusqu'à trouver un nouvel équilibre. Ce nouvel équilibre amène une forme qui n'avait encore jamais existé, une nouvelle façon de se connaître pour l'Etre. C'est la transmutation.

De là, une nouvelle expression peut naître.

Pour un humain, ça doit passer par un calme des pensées et l'écoute du corps, des sensations, des cellules.

Chaque fois que nous refusons l'expérience, nous l'envoyons dans la file d'attente.


Moi : Est-ce que la première expérience que nous refusons est celle de la séparation et c'est pourquoi nous y revenons encore et encore ? Que nous vivons avec cette douleur que nous n'arrivons pas à transcender ?


Mon Cœur : Disons plutôt que c'est l'expression de ton Etre qui demande le plus de temps pour finir le cycle de transmutation. Chaque fois que cette douleur se présente, l'expérience permet d'intégrer dans de plus en plus d'aspect du Soi qu'il n'y a jamais eu séparation.

C'est le chemin de l'illumination.

C'est la mort du MOI et c'est le VIDE.

25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page